Mauvaises perspectives pour les abeilles au Luxembourg

 

=> www.savethebees.lu <=

 

Luxemburg / Kockelscheuer, le 8 avril 2014. Ce matin, natur&ëmwelt a.s.b.l. et Greenpeace ont présenté leur nouvelle campagne pour la protection des abeilles dans la Maison de la Nature à Kockelscheuer. Dans les semaines à venir, les deux organisations vont thématiser la situation critique des abeilles au Luxembourg avec de nombreuses activités pour le grand public. Ils appellent aux responsables politiques de faire de la protection des abeilles une priorité. Dans le cadre du Plan de Développement Rural et du Plan d'action National « Pesticides » des premières mesures pour aider les abeilles au Luxembourg doivent être implémentées.

Depuis la fin des années 1990, des apiculteurs signalent partout dans le monde un déclin soudain et inexplicable des abeilles. Le Luxembourg, tel que les autres pays en Europe, est sérieusement touché. Entre automne 2010 et printemps 2013 le nombre de peuples d'abeilles au Luxembourg a chuté de 5580 à 3258, ce qui est une baisse de plus de 40%. Une grande partie de l'agriculture et de la production alimentaire est dépendante du travail des abeilles et d'autres pollinisateurs.

« Les abeilles ne produisent non seulement du miel, mais sont une espèce clef dans la chaine de production alimentaire», explique Lea Bonblet, biologue chez natur&ëmwelt. « Un tiers de nos aliments, comme par exemple les légumes, fruits, noix, épices, huiles végétaux, ont besoin de pollinisation, qui n'est garantie non seulement par les abeilles, mais aussi par les bourdons, les guêpes, les papillons et les mouches. Les abeilles pollinisent 71 des 100 plantes alimentaires, ce qui représente 90 % de la production d'alimentation mondiale. En Europe 87% des cultures ne peuvent être cultivés sans abeilles ! ».

Outre l'envahissement du varroa originaire d'Asie, le changement du paysage et la perte d'habitats entrainent un manque quantitatif et qualitatif de pollen. De plus l'utilisation de pesticides entraine l'effondrement des colonies d'abeilles. Le recul des populations d'abeilles est donc une conséquence directe de l'intensification de l'agriculture domestique.

« Le gouvernement doit veiller à ce que le Plan de Développement Rural 2014-2020 et le Plan National Pesticides, qui sont actuellement en élaboration, entament une transition vers une agriculture durable et favorable aux abeilles », exige Martina Holbach, chargée de campagne chez Greenpeace Luxembourg. « Des petits recalages de la politique agricole luxembourgeoises ne suffisent pas à sauver les abeilles ! Nous appelons au gouvernement d'entamer enfin un changement de paradigme envers une agriculture durable au Luxembourg ».

natur&ëmwelt et Greenpeace demandent une interdiction permanente des pesticides nuisant aux abeilles (1), des mesures concrètes pour la promotion de la biodiversité sur les surfaces agricoles, la protection des biotopes préservés, un plan d'action pour la sauvegarde des abeilles et plus de moyens financiers pour promouvoir l'agriculture biologique.

« Dans les semaines à venir natur&ëmwelt et Greenpeace informerons le grand public de la situation dramatique des abeilles au Luxembourg. Ensemble avec les citoyens et les communes nous allons par des activités publiques (2), faire de la problématique un sujet de priorité nationale », explique François Benoy, coordinateur de natur&ëmwelt. « Déjà 13 communes au Luxembourg ont réagis à notre offre. Nous appelons aux citoyens de signer notre pétition pour la protection des abeilles, pour que les responsables politiques ne puissent plus ignorer nos revendications ! »

Visitez notre site web : www.savethebees.lu

 

 

dgàd.: Philippe Schockweiler et Martina Holbach (Greenpeace), Lea Bonblet et François Benoy (natur&ëmwelt asbl)

 

Pour plus d'informations :

Lea Bonblet, natur&ëmwelt a.s.b.l., Tel. 290404313, berodung@naturemwelt.lu

Martina Holbach, Greenpeace, Tel. 54625224 / 621233362, martina.holbach@greenpeace.org

Francois Benoy, natur&ëmwelt a.s.b.l., Tel. 290404314, f.benoy@naturemwelt.lu

 

(1) Greenpeace a identifié les pesticides tueurs d'abeilles à interdire prioritairement : Imidacloprid, thiamethoxam, clothianidin, fipronil, chlorpyriphos, cypermethrin et deltamethrin. En mai 2013, la commission européenne a interdit partiellement dans les 27 états-membres les trois neonicotinoides les plus nuisibles aux abeilles. Pendant les deux années à venir le thiamethoxam de Syngenta et imidacloprid et clothianidin de Bayer pour les céréales d'été, le mais, le colza, le coton, le tournesol, le potiron. Des interdictions partielles ont déjà été prononcées en Italie, France, Allemagne et Slovénie, ce qui n'avait pas d'incidences négatives sur les récoltes des fermiers, mais des effets positifs pour les abeilles.

 

(2) SAVE THE BEES: Mach mit beim Bienenschutz !

Artgerechte & wesengemäße Bienenhaltung

Samstag, 12. April 2014, 09.00 - 16.00 Uhr

Haus vun der Natur, 5 route de Luxembourg, Kockelscheuer

Kenntnisse über das Leben des Bienenvolkes sind eine Voraussetzung für diese Art der Bienenhaltung. M. Colette erklärt: den Bien und seine Glieder, die Bedeutung des Naturwabenbaus, die Brutentwicklung, den Wärmehaushalt, die natürliche Vermehrung. Morgens: Theorie - Mittags: Arten und Bau von Beuten 25€. Anmeldung bis zum 10.04.2014.

Organisation: natur&ëmwelt asbl, Greenpeace, Bio-Lëtzebuerg (www.naturemwelt.lu)

Kontakt: Lea Bonblet, 29 04 04 313,berodung@naturemwelt.lu

Öffentlicher Transport: Haltestelle P&R Kockelscheuer

 

Rettet die Bienen: Seedbombs- und Infostand in Esch/Alzette

Samstag, 26. April 2014, 11.00 - 15.00 Uhr

Fußgängerzone, Rue de l'Alzette, Banque BGL, Esch/Alzette

Helfen Sie mit die Bienen zu retten! Besuchen Sie unseren Informations- und Sensibilisierungsstand und kneten mit uns Samenbomben, zur Aussaat von vielfältigen Futterpflanzen für Bienen. 

Organisation: natur&ëmwelt asbl & Greenpeace (www.naturemwelt.lu)

Kontakt: François Benoy, 29 04 04 314, f.benoy@naturemwelt.lu

Öffentlicher Transport: Bahnhof Esch/Alzette

 

Rettet die Bienen: Seedbombs- und Infostand in Luxemburg-Stadt

Freitag, 16. Mai 2014, 16.00 - 19.00 Uhr

Place d'Armes, Luxembourg

Helfen Sie mit die Bienen zu retten! Besuchen Sie unseren Informations- und Sensibilisierungsstand und kneten mit uns Samenbomben, zur Aussaat von vielfältigen Futterpflanzen für Bienen. 

Organisation: natur&ëmwelt asbl & Greenpeace (www.naturemwelt.lu)

Kontakt: François Benoy, 29 04 04 314, f.benoy@naturemwelt.lu

Öffentlicher Transport: Haltestelle Centre, Hamilius

 

Fest vun der Natur

Sonntag, 29. Juni 2014, 10.00 - 18.00 Uhr

Haus vun der Natur, 5 route de Luxembourg, Kockelscheuer

Sommerfest des Haus vun der Natur in Kockelscheuer: Informationsstände über Natur und Umwelt, Verkaufsstände mit umweltfreundlichen, traditionellen oder naturverbundenen Produkten und Lebensmittel, zahlreiche Kinderaktivitäten, Bio-Vollwertküche. Eintritt: 2€ (Kinder frei) Thema 2014: Bienen 

Organisation: natur&ëmwelt asbl (www.naturemwelt.lu)

Kontakt: François Benoy, 29 04 04 314, f.benoy@naturemwelt.lu

Öffentlicher Transport: Haltestelle P&R Kockelscheuer

 

Filmvorführung „More than Honey" für Gemeinden

Beginnend bei einem Imker in den Schweizer Bergen ist der Regisseur Markus Imhoof rund um die Welt gereist. Neben den Makroaufnahmen verwendete Imhoof ein ganzes Arsenal an Bildtechniken, welche die verschiedenen Handlungsstränge des Films immer auch aus dem Blickwinkel der Bienen erzählen: Radarbilder, Wärmekameras, Infrarot-, UV- , Magnetresonanz-, Zeitraffer- und Satelliten-Aufnahmen geben Einblicke in eine Welt, die dem menschlichen Auge normalerweise verborgen bleibt. Mit spektakulären Aufnahmen öffnet sich dabei der Blick auf eine Welt jenseits von Blüte und Honig, die man nicht so schnell vergessen wird.

Als Einleitung zu dem Film gibt Marc Thiel (natur&ëmwelt und selbst Imker) einen kurzen Überblick über die Imkerei in Luxemburg. Dabei geht er neben den ökologischen und ökonomischen Leistungen der Bienen auch auf die Situation der Imkerei hierzulande ein und setzt die Problematik, die im Film aus globaler Sicht beschrieben wird, in den luxemburgischen Kontext.

91 Minuten, Originalversion mit deutschen bzw. französisch/niederländischen Untertiteln

Gegen Unkostenbeitrag

Weitere Informationen und Anfragen für eine Filmvorführung:

Martina Holbach, 54 62 52 24, martina.holbach@greenpeace.org

 

(3) La pétition peut être signé en ligne sur www.savethebees.lu.


<< retour

Agenda

26.05 

Orchidées et pelouses calcaires

28.05 

Promenade guidée du biotope  Eelbert 

28.05 

Pierres calcaires, vin et orchidées

28.05 

Rallye pédestre  Autour du Monde 

30.05 

Le jardinier bio

30.05 

Themenabend Wespenberatung

twitter

youtube


  Inscrivez-vous à notre   Newsletter