Echange de vues constructif sur la politique d’investissement des fonds publics entre le gouvernement et Votum Klima

Luxembourg, le 9 avril 2018 – Les représentants de la plateforme d'ONG Votum Klima ont rencontré fin mars le Ministre de la Sécurité sociale Romain Schneider, le Ministre des Finances Pierre Gramegna et la Ministre de l'Environnement Carole Dieschbourg pour discuter de la politique d'investissement des fonds publics(1). A cette occasion, Votum Klima a salué les efforts du Fonds des Pensions luxembourgeois (FDC) de ces derniers mois, mais a également demandé une généralisation de cette démarche et a souligné que des décisions politiques supplémentaires sont nécessaires de la part du gouvernement. Votum Klima en appelle aux ministres Schneider, Gramegna et Dieschbourg à garantir une cohérence totale entre leurs objectifs en matière de protection du climat et du développement durable d'une part et les investissements des fonds publics d'autre part.

 

 

Les revendications principales de Votum Klima sont les suivantes:

 

Un désinvestissement des fonds publics des secteurs de l'énergie nucléaire et des énergies fossiles

Votum Klima est d'avis que le positionnement du Luxembourg comme pays anti-nucléaire, signataire de l'accord de Paris et membre de la Powering Past Coal Alliance doit se refléter dans les investissements des fonds publics.

 

Un respect sans failles des conventions internationales dans la politique d'investissement des fonds publics

Votum Klima demande au gouvernement d'assurer un respect à 100% des conventions internationales ratifiées par le Luxembourg dans le cadre de la politique d'investissement des fonds publics.

 

Une structure de gouvernance permettant une stratégie d'investissement durable

Pour Votum Klima, l'analyse ex-post des firmes dans lesquelles investissent les fonds publics par un prestataire externe est insuffisante, notamment en ce qui concerne le respect des droits de l'homme. Votum Klima demande l'instauration d'une structure de gouvernance transparente et efficace, combinant expertises nationales et compétences externes.

 

Lors de l'entrevue, les représentants de Votum Klima ont souligné que les investissements durables ne présentent en aucun cas un risque financier. Bien au contraire, une telle politique d'investissement est de plus en plus au centre des préoccupations des grands investisseurs, et non seulement pour des raisons éthiques. Tous les acteurs économiques, y compris les milieux financiers et les fonds publics sont tenus d'évaluer leurs investissements en prenant en compte les risques liés aux changements climatiques (2).

C'est pourquoi Votum Klima attend du gouvernement une annonce publique que les fonds d'investissement publics vont se retirer des industries nucléaires et fossiles – notamment du charbon – à court/moyen terme, et qu'une consultation large sur la future structure de gouvernance des fonds publics sera lancée avant la fin de la législature actuelle.

 

(1) Fonds des pensions (FDC), Fonds souverain intergénérationnel, Fonds de la Banque centrale

(2) Voir https://www.fsb-tcfd.org


<< retour

Agenda

22.04 

E Laf fir d'Natur - Course à pied

23.04 

BioGenoss: cours de cuisine végétarienne et saine

24.04 

BioGenoss: cours de cuisine végétarienne et saine

01.05 

Randonnée au plateau «Lopert»

06.05 

Promenade Basbellain-Fooschtbaach

06.05 

Visite guidée du «Gaalgebierg» à Belvaux (Bieles)

instagram

twitter

youtube